Le cheatmeal 4 raisons d’en faire.

pizza

Le cheatmeal est un terme employé dans le milieu du fitness lorsqu’on veut sécher/perdre du poids. Il consiste en un plat plus calorique que vos repas habituels.

Pourquoi faire un cheatmeal ?

Ne pas se démotiver

Un cheatmeal est un repas riche en glucides et en lipides que vous appréciez manger comme une pizza. Lors d’une sèche assez longue, vous pouvez vous sentir frustrer de manger uniquement sainement et en déficit calorique. Si dans la semaine, vous vous accordez un cheatmeal alors psychologiquement cela vous fera tenir. Attention à ne pas faire plus d’un cheatmeal car vous risquez de ruiner tous les efforts de la semaine. Si par exemple vous êtes en déficit de 400 calories par jour. Cela vous fera un déficit total dans la semaine de 7*400=2800 calories. En faisant un cheatmeal vous pouvez augmenter de 500 calories un de vos repas et vous restez quand même en déficit (2300 calories) et donc vous perdrez du poids. En revanche si vous faites un cheatmeal trop riche en calories alors vous risquez de ne plus être en déficit sur votre semaine.

Réduit le stress.

Une sèche peut s’avérer dure mentalement mais également physiquement. Si vous manquez notamment de glucide, votre corps va sécréter du cortisol. C’est une hormone du stress qui favorise le catabolisme (perte de musculaire). En vous accordant ce cheatmeal, vous allez soulager ce besoin de glucide et donc réduire votre stress. Il est donc intéressant de l’inclure dans un programme de sèche.

Le rebond glucidique.

Il faut savoir que faire une sèche ou une perte de poids sur le long terme peut ralentir votre métabolisme et engendrer une stagnation de vos résultats. Votre corps va s’habituer à ce déficit et peut rendre plus difficile la perte de graisse. En faisant un cheatmeal, votre métabolisme va se relancer car il recevra une dose suffisante de glucide pour pouvoir fonctionner normalement et votre corps pourra alors par la suite suivre une perte de masse graisseuse plus facilement.

Reconstituer un stock de glycogène.

Sur une période longue, votre stock de glycogène peut s’épuiser ce qui aura pour conséquence une baisse de motivation, des performances physiques nettement diminuées. Il est donc recommandé de “cheater” pour pouvoir de nouveau constituer un stock de glycogène et retrouver de l’énergie pour vos prochains entrainements qui seront plus efficaces et qui permettront de brûler plus de graisses.

2 règles pour un cheatmeal qui marche.

Ne pas faire un cheatday

Un cheatday consiste à manger ce que vous voulez durant toute la journée (petit-déjeuner, collation, déjeuner, diner). Le risque est que vous consommiez trop de calories et que vous ruinez tous les efforts de la semaine. Donc contentez-vous d’un seul repas.

Augmenter vos apports en glucides et non en lipides

Un bon cheatmeal est un repas riche en glucides et non en lipides. Le rebond glucidique se fait comme son nom l’indique grâce au glucide et non aux lipides. Le rebond glucidique relance votre métabolisme alors que les lipides très peu. En sachant qu’en plus les aliments riches en lipides ont une densité volumétrique très bas (très calorique pour peu de quantités) vous risquez alors d’exploser vos calories.

Devenez plus musclé, plus tonique, plus mince, plus beau, plus apaisé, plus confiant, plus intelligent, plus heureux grâce à une alimentation saine.

Précédent
Suivant

Florian Henry
Les derniers articles par Florian Henry (tout voir)